Que font les profs 6 mois par an ?

Les professeurs travaillent seulement 6 mois par an, ce qui leur laisse beaucoup de temps pour glander tranquille. Des city trips ? Du basket ? Du fooding ? Rien de tout ça boloss. Les enseignants ont leurs propres loisirs, des trucs chanmé comme jamais, dans des spots très privés. Enquête exclusive dans les coulisses de la fonction publique.
6mois3

Dès que leurs élèves ont quitté la classe, les profs se mettent en mode tag. Ils graffent tout ce qui traîne avec des lettres, des croix ou des tampons. Avant ils mettaient des notes, mais aujourd’hui c’est fake. Les enseignants ils passent des heures chez eux à corriger. C’est leur kiffe. Y’a une maîtresse, elle est carrément hardcore, elle tamponne les cahiers de ses élèves avec un smiley Champion de copie.  

6mois4

Six mois de vacances par an, ça laisse beaucoup de temps. Alors les profs en profitent pour se défoncer aux jeux vidéos. Ils débarquent online sur un plateforme privée qui s’appelle Magistere. Tu connais pas ? Laisse tomber, c’est un truc de gamers. Quand tu rentres là-dedans, tu peux y rester des heures ! Tu dois cliquer sur des cases, répondre à des courriers, regarder des vidéos avec une meuf qui te parle et lire des documents WTF. Et si t’es vraiment grave accro au gaming, t’as LSUN aussi, mais ça tu peux pas test.

6mois1

Les profs, ça leur arrive d’avoir le seum. Rester aussi longtemps sans aller au taf, c’est la misère. Alors presque tous les jours, ils lisent des documents administratifs ou pédagogiques, et puis après ils écrivent des lyrics. Ils peuvent aller sur du flow comme des projets personnalisés ou des fiches actions, mais aussi dans du freestyle avec des séquences d’apprentissage, ou même un cahier-journal complet. Extrait :
 » Circonscription Quimper Nord dans la place
West coast represent
Unzip your red pen
Show me your Cahier-journal baby »

6mois5

Travailler six mois de l’année, ça laisse du temps pour dépenser sa thune. Les enseignants se mettent en mode Kardashian et font privatiser les boutiques les plus tendances de leur ville. Ça gare la Mégane en double file, et ça shoppe tout ce qui traîne : de la colle vinylique à la librairie, des boites de Brie chez Carrouf, des serviettes en papier chez Ikéa. Dans l’univers très privé de l’école, on dépense sans compter. Mais the place to be chez les profs, ce sont les magasins Action. On a déjà vu des maitresses d’école y rester des heures : « Surtout qu’en ce moment, on va bientôt préparer le marché de Noël, nous balance Peggy Fortin, enseignante en CP, alors tu vois, je suis chez Action. J’suis posey, avec mes soces, en train de chiller tranquille« . 

6mois6

Glander, c’est bien, mais à plusieurs c’est mieux. Les profs restent des heures dans leur friendzone à tchatcher tranquille. Ils zonent dans l’école, souvent pour parler avec des darons, des daronnes, des mecs ou des meufs du taf comme des ortho, des psy et d’autres potes à eux. En général, ils parlent de Matthéo qu’arrive pas à lire parce qu’il s’en balec de l’école. Mais les profs y savent bien que Matthéo c’est pas un boloss : « Je vais lui mettre une différentiation pédagogique dans sa face, tu vas voir après, ça va passer crème ». 

6mois2

Les profs sont invités à des rendez-vous privés. Des trucs ultra VIP, du genre réunion d’information ou conseil d’école. Tellement select que le physio, il te laisse pas rentrer si t’es pas sur la liste, mais il te rappelle le lendemain si t’es pas venu alors que t’étais sur la liste. Y’a du people dans leurs soirées. Tu peux croiser des meufs graves bonnes comme Nadine, la conseillère pédagogique. Elle, c’est une guedin. Elle est du genre à se faire un trip dans le bureau avec un texte de loi sur le parcours artistique en cycle 2. Au bout de quelques interventions à base de Po-po-powerpoint, ça commence à s’ambiancer tranquille. Alors y’a le « badass » qui débarque. Tout le monde l’appelle l’Inspecteur. A lui tu dis pas : « Wesh ma gueule, bien ou bien ? » Tu lui parles pas comme à ton petit frère. Non, tu lui dois le respect parce que c’est lui qui t’invite. Respect à toi et ta famille Inspecteur.

crédit photo : Freepik

On dit aussi des conneries en librairie


Neuf à partir de: EUR 6,00 En stock
Votre commentaire avec Facebook
Partage cet article
Tu aimeras aussi

14 Commentaires

  1. overdose dit :

    J’en profite, au cas ou cette article serait lu par des âmes peu reconnaissantes du travail de la gente enseignante, pour rappeler que nous n’avons pas vraiment six mois de vacances hein,mais deux mois et demi dont la moitié est utilisée pour corrections, réunions, préparations de cours, mais,mais mais alors on arriverait pas à 5 semaines comme tout le monde???aaaah ba si en fait.

    • Anonymous dit :

      stop, tes cours tu les fait 1 fois, après tu les relis pour t’en rappeler avant de les expliquer… Et les corrections oui pour les profs littéraires mais le reste c’est touchette

      • Mac55 dit :

        Alors, les cours, je les prépare une fois, puis après coup, j’analyse ce qui n’est pas bien passé avec les élèves, et l’année suivante, je reprépare en tenant compte. OK, ça me prend moins de temps que la première fois car je ne refais pas tout. Mais comme j’ai au bas mot 4 niveaux ou options différentes, avec réformes régulières, c’est autant de cours différents à préparer et améliorer d’année en année.
        Sans parler des évaluations, un devoir d’une heure bien ficelé, c’est à la louche 6h de préparation du sujet et du barème et de correction.
        Et difficile de refaire exactement le même d’une année à l’autre.
        Plus les petites interros de cours, les comptes-rendus de travaux pratiques, un devoir maison par ci par là, on arrive vite à 3-4 paquets de copies par semaine !
        Mais bon, tout ça, ça ne se voit pas, donc ça ne compte pas…
        Allez, je vous laisse à vos certitudes, j’ai des copies à corriger (mais non, suis-je bête, je suis en VACANCES !!!).

      • Anonyme dit :

        Ben dis-donc Anonymous, qu’attends-tu pour passer le concours et te faire touchette ?

    • Anonyme dit :

      2 mois et demi de vacances, zut je ne sais plus compter. 2 semaines en octobre + 2 semaines à Noël + 2 semaines en février + 2 semaines à pâques + 7 semaines l’été = 15 semaines ce qui nous fait environ 4 mois (et non 6, je suis d’accord) mais on est loin des 2 mois et demi sans compter pour les profs du second degré, les semaines de 18 heures présentiel élève, qui en laisse un peu pour arriver au 35 heures hebdo d’un salarié du privé (j’admets le travail administratif et les quelques réunion…) mais peut être pas à hauteur de 17 heures semaine. J’en doute pour avoir baigné dedans…

  2. Anonyme dit :

    un salarié à 35 h selon le code du travail: 1607heures annuelles…
    un PE selon l’ocde et l’éducation nationale, sans compter les vacances: entre 1700 et 2000 heures annuelles… (entre 45 et 55 heures semaine)
    donc les 6 mois de vacances, on oublie…

  3. Anonyme dit :

    Vous voulez qu’on sorte les mouchoirs ? vous préférez aller à l’usine pour 1300 euros et 5 semaines de CP ???!!! quand vous aurez arrêté de vous plaindre, les salariés intouchables de l’éducation nationale auront fait un grand pas…

    • Loïc Ségear dit :

      Mais on ne se plaind pas de nos conditions de travail, on ne fait que tenter de rétablir des vérités qui ont la vie dure à cause de légendes urbaines propagées par monsieur tout le monde et même certaines personnalités politiques comme monsieur Sarkozy. On ne se plaind pas ! Je kiff mon job, il est dur, comme la plupart des jobs, mais je n’ai pas de problème avec mes conditions de travail.j’ai des problèmes avec les personnes qui disent n’importe qui sur notre métier sans même le connaître. Vous n’entendrez que rarement les profs se permettre de dire que tel ou tel métier c’est de la glandouille ! C’est juste du jugement primaire sans fondement. Sarkozy veut augmenter de 20 à 25% mon temps de présence au bahut ? J’y suis déjà 36 heures par semaine sans compter le travail à la maison. Je vais donc passer 45 heures par semaine au bahut ? Pas de problème si on nous permet d’avoir un bureau et un ordi individuel avec une connexion internet qui marche (et oui tout passe par internet maintenant) ! Mais on est loin du compte donc ui on bosse à la maison et le travail n’est pas mal fait pour autant !

  4. Anonyme dit :

    Mais heureusement que l’on ne touche pas le salaire d’un employé d’usine à bac +4 ou +5…
    Quand au fait d’avoir baigné dedans, c’était au moins en tant qu’EVS ???
    Il ne faut plus hésiter et passer le concours… pour avoir la chance de faire plus de 40h/semaine et se faire traiter de feignasse par des gens qui savent tout sur tout !

    • Flo dit :

      Moi aussi je voudrais bien finir à 18h, rentrer chez moi, m’occuper de moi…Qu’on nous donne tout le matériel (ordi, imprimante) pour bosser sur place, et je dirai « youpiiii, je rentre à la maison, j’ai fini mon boulot! ». Mais non, je quitte l’école à 17h30, et une fois chez moi, je prépare ma classe pour le lendemain, je corrige les évaluations,je remplis les livrets quand c’est la période, je cherche des documents sur internet, and so on…

  5. Joe Mambo dit :

    L’enseignement est un des rare métiers que tout citoyen français peut exercer sans privilège. Pas besoin de l’usine à papa, pas besoin de l’héritage de maman pour acheter une boutique à 200000 euros ou une licence de taxi à 150000, pas besoin de 300000 euros pour acheter un bar ou un resto… NON, il suffit de travailler la nuit pendant 5 ou 6 ans en allant à la fac la journée, puis de préparer un concours pendant un an (taux de réussite 1 sur 12 en moyenne), puis de faire une année de stage en étant inspecté 5 ou 6 fois. Et enfin, vous aurez le droit de rester toute la journée enfermé dans une pièce avec 30 gosses de 4 ou 5 ans dont il faudra assurer le bien être, la sécurité, l’éducation et les apprentissages 28 h par semaine, et quand vous rentrez à la maison, si vous ne vous êtes pas endormi dans votre voiture, il vous restera 12h hebdomadaires de travail à la maison(tiens, ça fait 40h). Voilà, vous pouvez foncer. le salaire ? vous verrez c’est une surprise ! Mais attention car ce que vous avez entendu à ce sujet à la tv est faux !

  6. Missteacher dit :

    C’est marrant Anonyme, mais sachant que tu y étais? Pourquoi n’es – tu pas resté? Les AE de mon collège me disent tout le temps: arrête de courir ou c’est l’heure de rentrer. Et malgré mes 20h, je suis au collège de 8h à 17h en moyenne sauf le lundi matin – je bosse chez moi après avoir déposé mon fils chez la nounou Ah le mercredi aprem, mais heureusement il fait encore 3h de sieste ce qui me permet de bosser! Je ne te parle pas des 1h à 1h30 de prep et corrections quand il est couché,tu penserais que c’est faux. Ah et le samedi et dimanche apres-midi, on n’en parle pas non plus? Non je dois certainement être en train de glander devant la télé.
    C’est vrai que depuis mon fils j’en fais moins, j’y passais mes soirées mais quand on voit la reconnaissance de notre boulot par des gens qui n’y connaissent rien mais sont bien contents qu’on éduque leur gosse. Oops.

  7. WASKOWIAK dit :

    moi, j’invite Monsieur Sarkozy à venir prendre en charge ma classe pendant une période … on en recausera après ! (et je ne suis pas en REP+, je n’ai que 26 élèves, et pas d’élève en intégration cette année !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.