Tu es enseignant et tu n'as pas publié de livre ? Mais qu'attends-tu pour devenir une star de la pédagogie, à l'heure où les médias n'ont d'yeux que pour des personnalités qui veulent révolutionner l'école ? Tu ne sais pas comment t'y prendre ? Voici le tuto qu'il te faut.

1. Trouve un bon sujet. T’as inventé une méthode pour développer le langage avec des albums ou pour comprendre la grammaire avec des cartes ? On s’en fout. Pour que ton livre devienne un best-seller, tu dois viser un large public et simplifier ton propos. C’est ce qu’on appelle la méthode de la porte ouverte (Open door method) , autrement appelée premier précepte d’Idriss Aberkane, du nom du célèbre chercheur ayant notamment développé la thèse que jouer permet aux élèves d’apprendre plus facilement.
– Sans déconner ?
– Si, si je te jure. Une bombe son livre. Une véritable révolution.
– Oui mais Piaget il n’avait pas…
– Mais chuut…

Privilégie un sujet simple, et présente-le comme quelque chose de révolutionnaire. Que penses-tu de quelque chose autour du cerveau et de la compréhension ? C’est très à la mode. Tu peux écrire un livre qui avancerait l’idée qu’un enfant comprendra mieux s’il manipule des objets. Tu trouves ça trop simpliste ? N’oublie pas que Céline Alvarez nous explique à longueur d’interviews qu’un enfant apprend plus facilement s’il est entouré d’amour et de bienveillance. Plus c’est gros, plus ça passe.

2. Ecris vite et bien. Vite surtout. Pour que ton livre soit numéro 1 des ventes, légitime ton propos en apportant un éclairage scientifique. Convoque les neurosciences par exemple.
« Ca m’intéresse mais je n’y connais rien. Perso j’ai galéré 6 ans à décrocher une pauvre licence de SVT à la Fac de Besançon » répondras-tu. Pas de panique : indique en quatrième de couverture que tu es grave diplômé. C’est le deuxième précepte de la méthode Aberkane. T’auras beau écrire des approximations et des trucs chelous, personne n’y verra rien. Voici quelques exemples pour libérer ton CV :

CV en vrai : T’étais surveillant au collège Anatole France à Marseille. CV libéré : T’as donné des cours au collège de France.
CV en vrai : Un jour t’es allé chez le docteur parce que t’avais mal à la gorge ? CV libéré : T’es doctorant.
CV en vrai : Hier t’as cherché tes clés pendant une heure ? CV libéré : T’es chercheur.
CV en vrai : Ton père avait une Renault Nevada ? CV libéré : T’as fait tes études dans une université du Nevada. 

Ne t’embête pas avec des propos rigoureux, de la recherche pédagogique, du croisement de données et de l’analyse. Garde bien à l’esprit que le grand public s’intéressera à toi si tu annonces quelque chose de révolutionnaire pour l’école, mais dans l’air du temps. Un truc pas compliqué, sympa, jeune. Le quinoa par exemple. Très à la mode le quinoa. Trouve un lien entre la compréhension à l’école et le quinoa. Ça va cartonner.

3. Soigne l’emballage. Sur la couverture de ton livre, n’oublie pas la photo. Le public a besoin de gourous médiatiques. Tu n’as pas les moyens de te payer un shooting ? Appelle le photographe de l’école : il te fera un prix, et s’il est sympa il te proposera de te les développer en format photos d’identité. Pour l’impression, va voir Josiane, la secrétaire de la mairie. Elle pourra photocopier ton livre discrètement. En plus, elle a des baguettes à relier. Ça fera plus propre. 

4. Communique simplement. Le grand public doit immédiatement t’identifier comme une star. Alors commence par donner des exposés publics. De leur côté, Idriss et Céline animent des conférences Ted. Tu ne connais pas Ted ?  Ce sont des colloques où les grands esprits du monde viennent partager leurs passions. Ou les vendre. Surtout les vendre d’ailleurs. Pour toi, c’est encore un peu trop tôt. Mais tu peux commencer par une présentation de ton livre à côté de ton école. En appelant maintenant, tu peux réserver la salle des fêtes. En général elle est libre le mardi après le cours de Zumba. Monte sur la scène, fais le pitch de ton livre avec des mots simples et des formules chocs comme : « Pour apprendre à lire, un enfant doit avoir envie de lire » ou « On sait aujourd’hui grâce au progrès de la science que si un dauphin savait lire, il irait à la bibliothèque« .
Petit à petit, le buzz autour de ton livre va monter. Si le Canopé te propose une interview pour leur site internet, c’est le début de la gloire. Tu assures ainsi une énorme exposition médiatique auprès de ceux qui visitent le site de Canopé. Très important : dans tes interviews, n’oublie pas de taper un peu sur notre système éducatif. Ça marche toujours, les gens aiment bien. Par exemple, Idriss Aberkane avance que l’école française n’est que dans un modèle transmissif. C’est libéral mais pas trop. Très bien. Tu peux aussi tenter un truc à la Alvarez : « L’école reste actuellement coupée de la variété, du dynamisme et de la richesse du monde« . Démago juste ce qu’il faut. Parfait. Par contre ne te lance pas dans un « Les profs, c’est tous des enculés ». Trop direct. Trop violent. Ce serait contre productif.

5. Be yourself. Quelle réussite ! Tu es invité dans tous les médias parce que tu as réussi la synthèse parfaite : tu portes à la fois les valeurs de l’humanisme, de l’éducation et du libéralisme. Tu es une star. Bravo. Ton livre est un succès, et en voici la couverture :

idrissaberkane3

crédit photo : Youtube – Freepik

On dit aussi des conneries en librairie


Neuf à partir de: EUR 6,00 En stock
Votre commentaire avec Facebook
Partage cet article
Tu aimeras aussi

1 Commentaire

  1. Pedro dit :

    53 Ils s’en allèrent chacun chez soi (y) 1 et Jésus regagna le mont des Oliviers (z). 2 Dès le point du jour, il revint au * Temple et, comme tout le peuple venait à lui, il s’assit et se mit à enseigner. 3 Les * scribes et les * pharisiens amenèrent alors une femme qu’on avait surprise en adultère et ils la placèrent au milieu du groupe. 4 « Maître, lui dirent-ils, cette femme a été prise en flagrant délit d’adultère. 5 Dans la * loi, Moïse nous a prescrit de lapider ces femmes-là. Et toi, qu’en dis-tu ? » 6 Ils parlaient ainsi dans l’intention de lui tendre un piège, pour avoir de quoi l’accuser. Mais Jésus, se baissant, se mit à tracer du doigt des traits sur le sol. 7 Comme ils continuaient à lui poser des questions, Jésus se redressa et leur dit : « Que celui d’entre vous qui n’a jamais péché lui jette la première pierre. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.