Un de tes proches est enseignant et tu hésites à l'inviter à ton réveillon ? Aucune crainte à avoir. Il te suffit juste d'être vigilant lors de certains moments à risque.

Répondons sans ambages, tu peux inviter un enseignant à ton réveillon. Plutôt sociable et bien élevé, il ne sera pas difficile quant au contenu de son assiette, puisque habitué à manger toute l’année le céléri rémoulade de la cantine dans une barquette en plastique. En revanche, il te faut être extrêmement vigilant quant aux sujets de conversation qui vont être abordés. Par exemple :

Le moment où Elizabeth te complimentera sur ta décoration de table, qui se veut quelque chose d’élégant et raffiné, avec un duo de couleurs harmonieux, le prof saisira l’occasion pour aborder le marché de Noël de son école. Il expliquera avoir fait fabriquer par ses élèves des porte-couverts avec des rondins de bois que l’oncle de Mathéo a découpé dans son atelier.
Oui, car le prof parle souvent de son travail. Beaucoup même.

Alors pour que ta soirée se déroule paisiblement, fais juste attention…

… au moment où le Père Noël apportera les cadeaux. Ton ami enseignant, dans un premier temps sous le charme de la magie de Noël, aura tôt fait de s’approcher de l’homme en rouge pour lui faire part de ses conditions de travail et de l’application des nouveaux programmes . En effet, dans l’Education Nationale, un grand monsieur barbu qui parle fort est souvent syndicaliste.
Notre conseil : Propose-lui de prendre la serviette rouge joliment pliée dans son assiette et de l’accrocher à une baguette chinoise qui se trouve dans le tiroir en-dessous de la cafetière. A l’aide d’un élastique, aide-le à fabriquer une banderole syndicale puis envoie-le manifester dans le jardin pendant quelques minutes. Cela devrait suffire à l’apaiser.

… au moment où tu ramasseras les emballages cadeaux. Alors que ton oncle Jean-Claude rassemblera méticuleusement les papiers cadeaux pour les réutiliser dans l’année « parce que tout ce gaspillage de papier c’est quand même malheureux. Regarde ils ont plein de jouets et ils s’amusent avec les cartons… », ton ami enseignant ressentira l’irrépressible besoin de se rapprocher de lui. Comme hypnotisé, il lui dira : « Tous ces papiers, quel gâchis ». Si par malheur Jean-Claude acquiesce, il est perdu. Ton ami enseignant jettera son dévolu sur lui, jusqu’au moment de la dinde :
« A l’école c’est pareil, on passe notre temps dans des papiers qui ne servent à rien. Des PPRE, des projets, des machins. Tout ça pour quoi ? Pour faire le même boulot tiens. Parce que franchement à quoi ça sert tous ces papiers ? Hein ? A quoi ça sert ? Tu m’écoutes ? Tu ramasses les coupes ? Attends je vais t’aider. Tu sais combien je remplis de demandes de prise en charge par an ? Hein… Tu vas où ? Aux toilettes ? Attends je t’accompagne, faut que je te parle du livret scolaire numérique… »
Notre conseil : Etant donné que tu ne peux pas blairer ton oncle Jean-Claude qui tient régulièrement des propos racistes, laisse-le au moins une heure assis à côté de ton ami enseignant, ça lui fera la bite.

… au moment où Nathalie parlera de ce qu’elle a vu à la télévision. C’est classique, c’est pratique mais ça permet d’alimenter les conversations. Quand Nathalie dira : « Avant avec Hervé on aimait bien regarder Cyril Hanouna, mais maintenant il en fait trop. Touche pas à mon poste, c’est devenu n’importe quoi », si ton ami enseignant répond tout de go : «  Tiens à propos, vous ne connaissez pas la meilleure ? J’intègre un enfant d’ULIS dans ma classe. Son AVS est en formation depuis un mois et bien je vous le donne en mille : pas de remplacement ! »
Notre conseil : Ne lui demande surtout pas quel est le lien entre son intervention et le sujet de conversation en cours. Ce serait trop direct, trop violent. Pose chaleureusement ta main sur la sienne, et par ce geste, fais-lui comprendre qu’il n’est pas seul, et que tout le monde autour de cette table comprend parfaitement sa situation professionnelle. Dis-lui, par des mots simples, que tu seras toujours à ses côtés pour l’aider à quitter cette spirale infernale qu’est l’enseignement. 

… au moment où Michel demandera si tu as déjà réservé ton mobil-home pour l’été prochain. Une règle empirique prouve qu’une discussion engagée sur le thème des congés avec la présence d’au moins un professeur parmi les locuteurs fera référence à la scandaleuse quantité de vacances des enseignants. C’est ce qu’on appelle le point Profbashing.
Notre conseil : Enlève les couteaux et tout autre objet contondant posé sur la table.

En conclusion, et si vous suivez scrupuleusement ces quelques précautions, vous passerez tous une soirée paisible. Mais attention, les choses peuvent s’avérer plus compliquées s’il n’y a pas un enseignant dans ta soirée, mais deux. Et là, ça peut très vite mal tourner. C’est ce qu’on appelle en sociologie de l’éducation, l’effet Furby.

251116furbies

crédit photos : Freepik – Hasbro

On dit aussi des conneries en librairie


Neuf à partir de: EUR 6,00 En stock
Votre commentaire avec Facebook
Partage cet article
Tu aimeras aussi

1 Commentaire

  1. Anonyme dit :

    super !! je rajouterai…planque tes bouteilles! la déprime permanente fait que tout apéritif est bienvenu …merci pour ce moment….de riresss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.