A la sortie du conseil d'école mardi soir, les membres n'en revenaient toujours pas : une décision a été prise. Reportage.

« Je ne m’y attendais pas. Pour nous tous, c’est une surprise » nous déclare Jean-Marc Petit, le directeur du Pôle scolaire de Bonneval-Guyon, où l’événement est survenu ce mardi, aux alentours de 19h40. « Nous en étions aux questions diverses. Chez nous, cette étape de la réunion signifie que nous évoquons tous les sujets que nous n’avons pas encore abordés, mais avec la particularité que nous les traitons ensemble, poursuit le directeur. C’est à dire que tout le monde parle en même temps : chacun donne son avis sur ce qu’il souhaite et peut dire ce qu’il veut, puisque de toute façon personne n’écoute ».  

Étaient présents à ce conseil d’école les enseignants du pôle scolaire, les représentants des parents d’élève, les élus municipaux et Geneviève, la femme-qu’on-sait-jamais-qui-c’est. « Geneviève, on la voit dès fois, nous raconte Corinne Lasalle, la maîtresse de CM1. Elle prend la parole en général en fin de réunion pour dire qu’elle s’excuse mais qu’elle doit partir, puis elle donne son avis sur un truc ». 

A l’ordre du jour de ce conseil d’école, le directeur avait prévu les mêmes sujets qu’il y a un an : « Oui c’est pratique. Comme ça je n’ai qu’à changer la date sur la convocation. En général, on donne les résultats de l’élection de parents d’élèves, on rappelle les effectifs, un petit bilan de la coopé là-dessus et on enchaîne avec le problème de la circulation autour de l’école, sur lequel on débat entre 40 et 50 minutes. Après on parle un peu des enfants. Ça c’est rapide. Et puis hop les questions diverses, emballé, c’est pesé ». C’est justement avant de conclure que Evelyne Girardot, la Présidente des parents d’élèves a pris la parole. Fait rarissime: au moment elle a conclu son intervention, l’ensemble des personnes présentes a acquiescé. « Virginie Guérin a même salué cette heureuse initiative, se souvient Jean-Marc Petit, alors que d’habitude cette enseignante de CE1 est toujours contre, par principe ». Le directeur se rappelle également la réaction positive de Christiane, la remplaçante, qui a déclaré, le manteau sous le bras et la main sur la poignée de la porte : « Eh beh c’est bien tout ça. Allez au revoir tout le monde ».

Non sans avoir oublié de rappeler la décision avant de la noter dans le compte-rendu, Jean-Marc Petit s’est félicité de ce consensus, résultat d’une réelle volonté de travailler ensemble. Émue, la Présidente des parents d’élèves, Evelyne Girardot, était fière de ce beau moment de partenariat entre les différents acteurs de l’école : « C’est une co-éducation réussie. Un grand moment de dialogue sociale. Je suis heureuse de cette décision : enfin nous allons pouvoir proposer des morceaux de sucre perlé sur les gaufres à la place de la confiture de fraises au marché de Noël de l’école ».

crédit photo : Freepik

Jean-Jacques fait son intéressant en librairie


Neuf à partir de: EUR 6,00 En stock
Votre commentaire avec Facebook
Partage cet article
Tu aimeras aussi

1 Commentaire

  1. sylvain dit :

    C’est tout à fait ça.
    Bravo pour votre site, j’adore…
    Ma compagne me regarde parfois bizarrement quand je rigole devant une page mais que vous me faites du bien, continuez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.